Mon intérieur

Bienvenue dans mon espace intérieur

Ici, je vous livre en vrac tout ce qui nourrit mes personnages, la matière qui booste ma créativité et me souffle des images, des scènes et des mots qui deviennent petit à petit des histoires, des tranches de vie.

J’avais prévu autre chose…

Pour mon premier roman, c’est d’abord un exercice d’écriture qui m’a soufflé la première phrase puis Chloé a frappé à ma porte. D’abord doucement puis avec de plus en plus d’impatience. J’avais envie de parler de ces histoires de chutes qui font grandir parce qu’on se relèvent plus forts. Un roman comme un prolongement du message de confiance et d’espoir que j’essaie de transmettre à mes patients. Une histoire de résilience après le deuil.

Dans mon cœur chantent les étoiles

Cette histoire a été à la fois plus dure et plus facile à écrire, à raconter.

Plus dure parce que désormais, j’écris aussi pour vous mes chers lecteurs et que je ne veux pas vous décevoir. Aussi, j’ai à cœur de m’améliorer dans l’écriture, faire mieux que le premier, en somme !

Plus facile parce que j’y mets moins de moi, plus de recul, un peu plus d’expérience et de technique. Vous avez aimé l’histoire de Chloé, alors je me sens (un peu plus) légitime à continuer à vous en écrire d’autres.

Cependant, comme à chaque fois, je me sens fébrile à l’idée de vous présenter mes personnages. Je les aime tant. Je ne voudrais pas que vous les jugiez de travers…

Je suis très visuelle et les images me parlent beaucoup. Mon métier de sophrologue a sans doute approfondi et développé davantage cette tendance naturelle à visualiser plutôt que d’entendre ou de penser.

Néanmoins, pour mon deuxième roman, Dans mon cœur chantent les étoiles, beaucoup de scènes se sont imposées à moi à l’écoute d’une musique ou d’une autre alors qu’à l’écriture de J’avais prévu autre chose…, mon premier roman, c’était les scènes de mon roman qui me fredonnaient des musiques.

Ecouter la playlist de J’avais prévu autre chose…
Ecouter la playlist de Dans mon cœur chantent les étoiles

Plaisir d’écrire & de lire

Je suis d’abord une grande lectrice. J’aime embarquer dans une histoire, rencontrer de nouveaux amis ( ou des gens que j’ai envie de taper, ça peut arriver aussi ! ). Quel plaisir de voir, d’entendre et d’imaginer et se laisser surprendre par l’univers inventé par un auteur ! Les plumes et histoires des autres auteurs m’inspirent bien évidemment, plus ou moins consciemment.

Mes lecteurs me disent que ma plume a des airs de celle d’Agnès Martin Lugand pour la psychologie des personnages, de Virginie Grimaldi et Gilles Legardinier pour l’humour et d’Agnès Ledig pour la poésie et l’émotion. Autant d’auteurs dont j’apprécie les histoires et qui me touchent. Pour finir, aussi et surtout, il y a, j’espère, beaucoup de Cécile Blanche dans ma plume !

A présent, je suis passée de l’autre côté du miroir. Côté coulisses, en plus du côté public. Difficile de dire ce qui me régale le plus ! Ecrire, inventer, créer: c’est l’histoire de ma vie. Du plus loin, j’ai fabriqué des histoires, d’abord dans ma tête puis sous forme de poèmes (la poésie rend le monde plus vivant et magique, selon moi). Aujourd’hui, un an et demi après la première publication de mon premier roman, j’ose me présenter ainsi quand on m’interroge sur mon métier : « Je suis sophrologue, art thérapeute, et auteure ». Et rien que de le dire, ça me met le cœur en joie ! Merci à vous de lire mes histoires… Ma plus belle histoire, c’est la nôtre !

Mon métier est ma première source d’inspiration

Cheminer avec moi-même et avec les autres est ma quête la plus chère. Les personnes qui me font confiance et que j’accompagne dans mon cabinet, les rencontres le temps d’un échange verbal, d’un sourire, d’une danse, d’un câlin (je suis aussi câlinothérapeute:) ); mes amis, ma famille; la nature autour de moi, généreuse et sacré. TOUT m’inspire. Le mouvement de la vie qui traverse chaque chose est sacrée et porteur de créativité.

Namasté, les amisle sacré en moi salue le sacré en vous –